Quelles humanités numériques?

Avec Christian Henriot, ENS Lyon

Osons le dire d’emblée : les “humanités numériques” n’existent pas. Les “humanités numériques” n’existent pas tout d’abord parce qu’elles sont une construction discursive qui résulte d’une histoire et d’un agencement institutionnel. Ensuite, accepter les termes même d’« humanités numériques » tels quels, c’est passer à côté de l’essentiel. Il n’y a pas d’« humanités numériques », mais les humanités dans un monde numérique. On ne veut pas ici exprimer seulement un changement de perspective ou de vocabulaire. Le numérique n’est pas tant une révolution – les révolutions sont violentes, sanglantes, visibles – qu’une énorme vague de fond qui transforme impassiblement, mais radicalement, notre appréhension du monde et, par suite de l’humain. Or l’humain est au cœur même de la fonction de réflexion des humanités. Cette fonction réflexive et critique, qui est éminemment présente dans les digital humanities anglo-saxonnes, doit être au centre de tout projet sur les « humanités à l’ère du numérique ».

DH@LyonU